Championnat du monde 2007
 

Pierre-Alexandre Rousseau Champion du monde 2007


 
Tiré de youtube vous pouvez suivre le liens
   Après 11 années, j'ai enfin réussi.
 
Victoire lors de la compétition la plus importante de l'année.
Le Championnat du monde est une compétition qui se produit seulement une fois tous les deux ans et a des critères de qualifications semblables aux Jeux Olympiques.
Extrêmement respecté dans le sport en particulier, le championnat du monde nous donne l'occasion d’accomplir quelque chose de très spécial.
 
Comme lors des Jeux Olympiques, il n'y a qu'une journée de 2 descentes et la pression est à son paroxisme.


---Présentation de Robert Frosi, Radio-Canada---

 Pierre Alexandre Rousseau est plus q'un miraculé des bosses, il a réussit par force de conviction et courage à débosseler une à une les épreuves que la vie lui a infligée.
Il s'est transporté des chambres d'hôpitaux aux pistes de compétition avec cette sempiternelle  épée de Damoclès bien campée au dessus de sa tête. Une tête qui a faillit perdre sa base avec à la clé une irrémédiable paralysie , le combat de Pierre Alexandre ne faisait que commencer.

Puis ce sont les contre -performances qui l'ont évincé de l'équipe nationale, là encore c'est par la petite porte qu'il va rebondir sur les bosses. Des bosses qui vont le consacrer enfin. Champion du monde, un titre que personne ne pourra lui enlever. Aujourd'hui, tel un moine tibétain, Pierre Alexandre est en lévitation. Non pas qu'il oberve le monde de haut, mais plutôt de l'intérieur. Ce voyage initiatique, je vous le conseille, car il est plein d'enseignements.

C'est en voyant ce type d'histoire que je me réconcilie avec le monde du sport. Courage, détermination, dépassement de soi, quels beaux ingrédients que nous propose Pierre Alexandre dans sa potion magique. Resister à l'adversité et grandir avec, Alexandre c'est un peu notre Astérix à nous!



La journée du championnat du monde 

J’ai commencé la journée par la qualification. Je partais 9ème. À mon arrivée en bas, j'étais 1er avec une bonne avance. J'ai vécu cette semi-finale de façon très particulière. En partant aussi tôt, j'ai dû attendre sur un petit banc en essayant de me reposer tant bien que mal et en regardant tous mes compétiteurs se qualifier un à un. Après les 40 premiers compétiteurs (sur 55), il était évident que j'allais gagné la semi-finale du Championnat du monde.

Pour moi, une victoire lors d'une semi-finale a toujours été important. J'ai été voir mon entraîneur Rob Kober je l'ai regardé dans les yeux en lui disant: «Je ne peux pas croire que j'ai gagné les qualifications.»
 
Cette saison, mes descentes de finales n'ont pas été à la hauteur de mes descentes de qualifications, à quelques exceptions près. J'ai l'habitude de m'enlever beaucoup de pression pour la finale car le plus difficile pour moi est toujours la première descente.
   
Photo Mike Ridewood P.A. World 2007


 
Montage photo arrivée en bas de la piste photo Mike Ridewood.


 Cette fois-ci, ma stratégie a été bien différente. J'ai décidé de me mettre le plus de pression possible pour me mettre dans un état de concentration second. Plus l'enjeu et la pression sont élevés, meilleure est ma performance. J’allais prendre cette descente comme une qualification car même le fait de s’être qualifié 1er n’impliquait encore rien d'accompli.


Lors de ma descente de finale, en atterrissant le saut du haut, l'impact a été tel un courant électrique qui m'a monté jusqu'au cerveau.
Juste avant le changement d'inclinaison marqué dans cette piste, la piste présente une bosse avec laquelle je me rallentis considérablement car la piste devient très raide.

Je n'ai pas réussi à accomplir cette tâche car un de mes ski était cassé en deux derrière ma fixation, ce que je n'ai réalisé que le lendemain.
 

P.A. et son coach Rob Kober avec le ski cassé.

 Championnat du monde étant, je me suis dit: «Fonce. Il y a encore 7-8 bosses pour te ralentir.» J'ai essayé tant bien que mal et je suis sorti du saut les jambes bien raides, ce qui s’est bien passé. Avec un atterrissage parfait en bas, j'ai alors attaqué la fin du parcours comme j’en suis bien capable.


 
Photo Mike Ridewood
   
À mon arrivée en bas, j'ai eu de la difficulté à me ralentir avec mon ski brisé mais avec l'adrénaline, je ne me suis rendu compte de rien. Avec la vitesse, la hauteur de mes sauts et ma technique, je savais que je venais de faire quelque chose de bien spécial.

Il ne me restait qu’ à savoir si les bosses avant le saut du bas avaient été descendues de façon spectaculaire et proprement.
 
J'étais tellement concentré sur la tâche à accomplir et non sur le résultat alors j'ai mis beaucoup de temps pour me rendre compte de ma victoire au Championnat du monde. Je ne suis pas certain de le réaliser encore maintenant.
 
J'aimerais dédier cette victoire à tous ceux qui on crû en moi malgré les moments difficiles notamment l'an dernier. À mes partenaires: Cascades, Pétro-T, Oakley et même Hart Ski Japon, entré dans ma carrière alors que j'étais à mon plus bas. 

À beaucoup de personnes de la communauté des médias qui, malgré des performances indignes de moi, avez continué à m'encourager.
 

Beaucoup de personnes ont vite oublié les performances de 2003 pendant lesquelles je suis revenu numéro 1 mondial après m'être fracturé la colonne vertébrale.

Je vous propose maintenant beaucoup plus de supports multimédia que j'en ai l'habitude.
Je vous invite à visiter la
section radio de mon site pour écouter les diverses entrevue
que j'ai faites avec quelques-uns des plus grands du domaine.

La
section photo de mon site pour quelques clichés de Mike Ridewood, photographe.

La
section vidéo de mon site pour visionner les descentes.

Vous pouvez aussi lire ma dernière chronique sur
www.rds.ca

Et bien certainement le site web www.skidebosses.com pour toutes  les autres descentes de bosses.

Je vous souhaite à tous une excellente fin de saison de ski.
Vous courrez la chance de me voir au Mont-Sainte-Anne pour le ski de printemps.

Pierre-Alexandre


     

Gestionnaire de contenu
Tignes 2007championnat du monde 2007From Voss, NorwayDeer Valley 2007Tignes, Décembre 2006Nouvelles été 2006Apex C-B finalInawashiro JaponTignes-OberstdrofAustralie
Championnat du monde 2007Deer Valley Utah 2007Zermatt Octobre 2006Inawashiro Japon par Shin 2006Inawashiro Japon WC 2006Jisan Forest Corée WC 2006Tignes WC 2005Zermatt Octobre 2005Australie été 2005
Championnat du mondeApex, B.C. Canada 07Inawashiro, Japon 07La Plagne, France 07Deer Valley DuelDeer Valley SimpleMont GabrielTignes France Décembre 2006Ski Zermatt 2006Rampe en Suisse sept 2006Inawashiro Japon coupe du monde 2006Jisan Forest Corée WC 2006Tignes, France WC 2005Australie été 2005